LE RESEAU

lundi 7 janvier 2013

La Wishlist Keynésienne


Depuis que j'ai eu ma fameuse révélation, c'est à dire : depuis que j'ai réalisé que les couleurs que j'aimais VRAIMENT (sans faire semblant) étaient le noir, le gris et le blanc, j'ai tendance à acheter moins
Et tiens toi bien, j'ai une explication rationnelle à cela.
Oui car, quand tu es en boucle sur trois couleurs et qu'au détour d'un rayon tu te dis "Tiens, si j'achetais cette robe noire", il y a environ une chance sur trois pour que tu aies DEJA une robe noire, et donc environ une chance sur trois pour qu'au final, tu ressortes du magasin sans cette putain de robe noire.

Alors, tu vas me dire, c'est bien gentil de s'autolimiter dans ses achats. Ca flatte la conscience, ça te donne l'impression d'être au dessus de la société de consommation et de tous ses vices (Dallas, son univers impitoyable, les "méchants-capitalistes-qu'après-c'est-nous-les-salariés-qu'on-a-plus-rien-à-la-fin-du-mois", toussa toussa ...).
Certes.
Pourtant, cette autoflagellation a deux conséquences extrêmement graves.
D'abord, je suis persuadée qu'inconsciemment, je suis en train de développer une sorte de dépression-frustration, aussi appelée "Dépression-de-la-meuf-qui-voulait-s'acheter-des-trucs-cool-mais-qui-trouvait-toujours-une-raison-de-ne-pas-le-faire".
Deuxièmement, en achetant moins, je participe activement (enfin, passivement, en l'occurrence) à la catastrophe économique ambiante.
Peut-être même qu'à cause de moi, un vendeur H&M va perdre son emploi, et on connaît la suite ... l'effet boule de neige et tout c'qui s'en suit : le mec perd sa femme, ses gosses, son chien, ses économies, la vue, le Nord, et pour finir, sa raison d'être (oui mais c'est sa raison d'être).

 Ainsi, dans une logique à la fois égoïste et altruiste (si si, c'est possible), et parce que j'ai cru comprendre que mercredi, c'était les soldes, j'ai décidé de prendre une résolution (la seule de l'année, je te préviens, faut pas déconner non plus).
En 2013 donc, j'essaye de me convaincre que parfois, il n'y a aucune raison de trouver une raison de ne pas acheter ceci ou cela (ou même celou) (oui, je sais, "celou", ça n'existe pas, mais après tout, pourquoi "celou" aurait moins le droit d'exister que "ceci" et "cela" ? Je te le demande.).





1. Un pantalon large - Mango

Parce que ça fait des années que je dis qu'il m'en faut un.
Et chaque année, je me dis "laisse tomber, t'es qu'un nain de jardin".
Du coup, en 2013, je tente les hormones de croissance. Non, j'déconne.

2. Un pyjama - Oysho 

Parce que justement, chez Oysho, on a compris que quand on est un nain de jardin, tous les pyjamas de la Terre sont trop grands (à moins de les acheter chez Tartine & Chocolat) (et je ne ferai aucun commentaire si c'est ton cas) (même si là, quand même, je sourie un peu :).
Parce qu'il y a quelques temps donc je me suis mise au pyjama resserré dans le bas, et que depuis, je revis (non, définitivement, ce n'est pas facile d'être un nain de jardin).

3. Un baggy gris - Zara

Parce que je trouve qu'un baggy, ça claque vachement plus qu'un slim.
Ca donne un style. Un style "j'ai fait dans mon froc", certes. Mais un style quand même.

4. Des sandales - Zara

Oui, mais pas n'importe quelles sandales.
Là, tout de suite, j'ai envie de sandales qui font asiat'. Alors, je ne sais pas où je suis allée chercher que ces sandales là faisaient asiat'... Mon cerveau lui, a l'air archi convaincu. Tant mieux pour lui.
Et ne me demande pas pourquoi j'ai envie de sandales en Janvier, je l'ignore.

5. Un sac - American Apparel

Parce que je sais très bien qu'au fond, mon sac Printemps, tu peux plus le voir en peinture (ni en photo d'ailleurs).
Même si tu essayes de me convaincre que c'est sympa de le retrouver à chaque article look, que ça fait "blogueuse qui vit avec son temps" (et surtout, avec la crise), je sais qu'il te blase. 
Il est temps de remédier à cela.

6. Des slippers de cow-boy - Sam Edelman
(cow-boy de Brokeback Mountain, je précise)

Parce que ...
Ouais bon là, j'avoue, je sèche sur le parce que.
Mais c'est sûrement bon signe (genre). 



J'ignore si mon plan de relance suffira à faire repartir l'économie du pays (pour tout te dire, j'ai même de gros doutes ...).
Mais, après tout, il me semble qu'il y a déjà des équipes entières qui planchent dur, très dur, sur le sujet (ou pas).
En tous cas, je crois que je suis sur la bonne voie question justification et débat avec ma conscience, et c'est déjà pas mal.




Clemence M.

PS : Je me rends compte en fin d'article que je ne t'ai même pas parlé de Keynes. Keynes, l'Economiste avec un grand E qui a prôné la relance par la consommation, et grâce à qui je ne passe pas pour une illuminée totale finie au haschich en écrivant cet article (du moins, je l'espère).

8 commentaires:

Anonyme a dit…

Keynes, comme tu le dis si bien, prône la relance par la consommation. Qui dit consommation dit pouvoir d'achat. Donc augmentation des salaires. Donc donner tout plein des sous sous aux petits salariés que le grand capital exploite de manière odieuse et insidieuse. As-tu conscience de te positionner politiquement là ? #danslaviefautassumer ;)
Jahlexei

Valentin Fontan-Moret a dit…

Faux, Keynes est un libéral qui a fondé une critique du modèle classique fondée sur la psychologie et l'efficacité de la politique face aux défaillances du marché. Mais jamais il ne s'est opposé au grand capital, il a fermement critiqué la théorie marxiste.
Il n'y a finalement aucune position politique, Keynes est un grand homme, l'économiste et le mathématicien le plus doué que la terre ait portée. Mais ses idées ont été reprises par De Gaulle, Pompidou, Antoine Pinay ou Jacques Rueff....
#danslaviefautassumerlaréalitédesfaits !

Valentin Fontan-Moret

Deborah a dit…

Clémence c'est un ordre tu vas me faire le plaisir d'aller t'acheter tout ça immédiatement et de nous concocter des looks fissa avec ! No mais oh c'est quoi cette flemmardise ?

...


...

Hihi.

Mary, La pomme à glaçons a dit…

Moi, je suis juste fan de ta résolution de 2013, je vais d'ailleurs la souffler à l'oreille de mon husband dès ce soir je crois!
Quant à ta sélection, que dire.... j'aime beaucoup!
Et si je peux t'aider à remonter l'économie du pays, n'hésite pas surtout!
Bizzz!

MelleSerena a dit…

Tu m'as tellement fait rire!
Je pense que la relance économique est une raison suffisante pour craquer ton portefeuille!
Et +1 pour le pyjama Oysho, qui doit être si confortable et si doux!

MelleSerena a dit…

Et je parle pas de Keynes, il m'a suffisamment rendue malade les veilles de partiels d'eco pol! #VADERETRO

Lady and Olga a dit…

Un plaisir de te lire, et de retrouver dans ta sélection ce style si reconnaissable qui est le tien :)

Clemence M. a dit…

@ Jahlexei et Valentin : Eh, venez les gars, on organise des cafés politiques :D ! Sans rire, je suis d'accord avec Valentin (oui je sais c'est très étonnant), je n'assimile pas Keynes à une quelconque idée politique. Le dernier qui a tenté de faire de la relance, me semble-t-il, présidait la France en 2008 ... Donc, pas d'amalgame ici :D ! Bisous bisous.

@ Deborah : Okay :D ! Sans rire, j'ai déjà pas mal claqué en même pas deux jours de soldes, j'espère que tu es fière de moi :) !

@ Mary, La pomme à glaçons : Haha, ce serait avec plaisir Mary ! Personnellement, j'ai commencé à mettre ma résolution en application ...

@ Melle Serena : Oh merci de me faire déculpabiliser ! J'ai trouvé le pyjama aujourd'hui, je confirme : il est terrible. Et comme je te comprends pour les partiels d'éco :p

@ Lady and Olga : Contente de te retrouver également :) ! Merci pour touuut.