LE RESEAU

mardi 25 décembre 2012

Clair Obscur



L'année dernière, en pleine folie princière, j'avais réussi à influencer ma mère et à lui faire faire une déco de Noël violette.
Cette année, trop occupée à réviser, je n'ai pas vraiment eu le temps de participer à une quelconque négociation.
C'est donc seule que ma mère a décidé de faire une cheminée blanche et dorée.
Et quand je vois le résultat, je me dis qu'elle n'avait absolument pas besoin de moi.

















J'espère que tu as passé un joyeux Noël, même si à l'heure actuelle, je suppose que ton cerveau (comme le mien d'ailleurs) n'est plus en capacité de réagir à quoi que ce soit (une histoire de bûche et de foie gras, je crois ...). 




Clemence M.

lundi 24 décembre 2012

Avant L'Heure




Parce que je sais que dans quelques heures, la blogo te paraîtra bien lointaine.
Parce que tu seras probablement en transe, occupé(e) à déchirer du papier-cadeaux, hystérique en découvrant ce sublime pull en laine d'alpaga, d'angora, de renard à poil ras (que sais-je encore) brodé "Je Suis Célibataire, Mais Je Sais Bien Que Secrètement, Jude Law Me Kiffe Grave".
Parce qu'ensuite, il te faudra faire la bise à 18 personnes, leur dire "Merci" et "Joyeux Noël" (ou "Noyeux Joël", pour les comiques en mal de reconnaissance).
Et au cas où tu n'aurais pas encore franchi cette étape cruciale de la vie, c'est à cet instant précis que tu réaliseras que le Père Noël, c'est un peu ta mère, ta grand-mère, ton grand-père stressé parce que "cette huître, oui, celle là là, elle veut pas s'ouvrir", ton oncle qui dira à ton grand-père que "forcément, avec un couteau tout pourri comme ça, on ouvre la porte aux vannes moqueuses mais sûrement pas une huîtres", ta tante qui fait tellement bien les paquets-cadeaux qu'il faudrait inventer une Légion d'Honneur du papier-cadeaux juste pour elle, ton cousin qui réussit à mettre l'ambiance même après un débat alcoolisé sur les déserts médicaux.
Bref, un peu tout le monde sauf ce mec chelou, tout de fourrure rouge vêtu (et sûrement très pote avec Hugh Hefner).

Pour toutes ces raisons, je te souhaite avant l'heure un superbe Noël.
Evite l'overdose de foie gras, ça m'embêterait de voir mon lectorat diminuer (humour de Laponie ;).




Clemence M.


PS : A la famille, à ceux qui se seraient éventuellement reconnus, à ceux qui auraient envie de dire "Mais non, c'est forcément de moi qu'elle parle.", bonne soirée et keep cool :).

vendredi 21 décembre 2012

Retour Sur Terre



J'ai bien cru que cette semaine ne finirait jamais.
Celle d'avant non plus, d'ailleurs.
Entre deux partiels, j'ai quand même tenté de poster.
C'était Dimanche soir, alors que j'avais passé la journée à réviser, un peu comme la veille, l'avant-veille, et l'avant-avant-veille aussi (autant te dire que ma tentative avait à peu près autant de chances d'aboutir que la carrière de Jean-Pascal et Georges-Alain réunis, Star Academy, remember ? ...).
J'ai donc écrit quelques lignes (et de peur de salir une quelconque réputation, je ne te dirai pas combien).
Puis, quand j'ai réalisé que mes premiers mots étaient "Mes chers amis", et que mon article ressemblait plus à une lettre que j'aurai volontairement laissée traîner avant de me jeter sous un métro / un train / un camion américain / Maïté, je me suis ravisée.

Alors, j'ai décidé d'attendre la fin de mes partiels pour revenir te voir.
Histoire de t'épargner les détails du chaos.
Et même si là, je lutte contre la barre de fer qui traverse mon cerveau (enfin, je te dis barre de fer, mais j'hésite encore sur la nature du métal tellement j'ai mal), je fais bonne figure.
Certes, les vacances, ça fait mal à la tête, mais quelque part, c'est normal.
Car se couper du monde pendant deux semaines, c'est un peu comme rater 14 saisons des Feux de L'amour.
Tu apprends après tout le monde que X a largué Y, que Y sort désormais avec Z, que W a fait ci ou ça, que X et Z ne peuvent plus se blairer ou encore, dans un genre plus spectaculaire, que W est mort (liste valable pour les amis ET la famille).
Et toi, t'es là, au milieu de tout ça, un peu comme un gosse qui aurait perdu ses parents à Disney, tu débarques parce que depuis deux semaines tu ne parles qu'à des chiffres, et tu te sens ... un peu seule.

Mais mais mais, je refuse de tomber dans la complainte facile.
Aujourd'hui, je vais me contenter de te raconter le plus futile.
Te dire qu'en ce moment, je superpose un peu tout et n'importe quoi (d'ailleurs, je crois que ça se voit).
Te dire aussi que je ne sais pas pourquoi mes cheveux ont une voire plusieurs couleurs étranges sur ces photos.
Te dire enfin que, putain, tu m'as manqué.
(oui, j'ai la niaiserie vulgaire)






Perfecto - Zara

Gilet Asymétrique - Soft Grey

Bracelet - Hermès

Montre - Casio

Sac - Printemps

Jean - Salsa

Boots - Zara


Merci à Alicia pour les photos.
On se retrouve très vite pour parler déco, pour parler Nawel, bref, pour parler déco de Nawel.




Clemence M.

jeudi 6 décembre 2012

(F)light * Concours Spécial Fête des Lumières *





A toi, le Lyonnais qui s'impatiente depuis 365 jours.
A toi, le Lyonnais bis, faussement blasé à l'idée de prendre le métro pour rentrer chez toi samedi soir (courage ;).
A toi, le pas Lyonnais bien décidé à parcourir Lyon en long, en large et en travers,  un verre de vin chaud dans une main, et un cornet de churros dans l'autre (parce qu'on t'aura dit que te balader avec une quenelle, c'était juste pas possible).
Bref, à toi qui, quoi qu'il arrive, va forcément entendre parler de la Fête des Lumières dans les heures qui viennent :

Cet article est pour TOI.

Car, que tu le veuilles ou non, ce soir, Lyon va s'illuminer.
Et touriste ou pas, tu auras forcément ce réflexe machinal (pour ne pas dire animal), de sortir ton smartphone pour instragrammer tout ce qui clignote.
Alors, dans quelques mois, tu prendras l'apéro avec tes amis pas lyonnais.
Et quand viendra ce moment tant redouté où il n'y a plus de cacahuètes et où personne n'a plus rien à dire, tu dégaineras ton portable, et tu leur montreras tes soublimes photos, en tentant de ci de là de caser une vanne pas drôle sur les traboules.
Génial.
Aujourd'hui donc, j'ai décidé de t'aider à briller en société et de te dire comment vraiment rentabiliser tes photos.





Recyclum, un éco-organisme à but non-lucratif qui collecte et recycle les ampoules usagées, s'associe cette année, dans le cadre de la Fête des Lumières, au spectacle "Le Génie Des Lampes".
 Du 6 au 9 Décembre, tu pourras donc le voir : 

toutes les heures de 18h à 23h30 : place Ampère


Ta mission : photographier le spectacle "Le Génie Des Lampes" grâce à l'application Instagram avec le hashtag #geniefdl

Les 3 plus belles photos seront sélectionnées par un jury et les gagnants remporteront chacun un vol en montgolfière pour 2 personnes.
Ouais, carrément.

Pour résumer : en participant à ce concours trop démentiel, non seulement, tu vas faire ta BA de l'année, mais en plus, tu vas pouvoir faire le fier en montgolfière.
Moi je dis, si ça, c'est pas trop super.

Enfin, pour te tenir informé, je te redirige vers la page Facebook de Recyclum.




Clemence M.



- Article Sponsorisé -

dimanche 2 décembre 2012

La Semaine Médias #23


Je dois te faire une confidence : je suis une boulimique d'actu. 
A l'affût du moindre bandeau fluo, de la moindre Alerte Info.
Du genre à prétexter une guerre civile à l'UMP ou la naissance d'un panda nain à dix-huit testicules au zoo de Vincennes pour squatter la télé au lieu de bosser (ne va surtout pas imaginer l'existence d'un lien entre les deux, ce serait une perte de temps).
Faute de pouvoir me concentrer, je me dis "très très concernée"...

Jeudi par exemple, j'aurais parfaitement pu planter mes copains à mon oral d'Anglais.
(non j'déconne .... c'est pas mes copains en vrai) (oh ça va, si on peut même plus rigoler sur les amis, mais où va le monde quoi ?!)
Je m'imaginais déjà me précipitant hors de la salle en lâchant, sur un ton über dramatique, les mains tremblantes telles une Lindsay Lohan sous exta' (sorry for the pléonasme)  : 

"Excusez moi les gars, vous êtes sympa, et toi Bryan, j'aime beaucoup tes cheveux, mais là, y'a le Père Noël qui vient de se faire découper par Christophe Hondelatte, faut que j'y aille quoi !"

Il faut bien admettre, comme on dit par chez nous, que ça aurait eu de la gueule.
(il faut bien admettre aussi, que par chez moi, on ne dit pas "par chez nous", et que j'ai sorti ça dans l'unique but de mettre un peu d'ambiance)

Malheureusement pour moi (ou pas), aucun évènement tragique de la sorte n'est venu perturber notre passage.
Même pas un malaise hypoglycémique dans la salle. Rien. Que dalle. Que tchi. Peau d'zob.
Cela n'a donc fait que me conforter dans l'idée que parfois, il faut savoir se raisonner.
Savoir se dire que c'est l'heure de se calmer, l'heure d'arrêter de zapper, bref, l'heure d'aller bosser.

Et comme je sais qu'en ce moment, les révisions concernent pas mal d'entre toi (désolée, j'ai un problème avec le vouvoiement, j'y peux rien), je me suis dit qu'il fallait que je la joue collectif, et que je fasse une semaine médias spéciale idoles de rigolade.
Here we are. Enjoy ;)


Doria Tillier vs Nicolas Bedos


Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo


Stéphane de Groodt vs Silvio Berlusconi


Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo


Audrey Lamy vs Brad Pitt





Tu l'auras compris, je te souhaite good luck pour tes fucking révisions.
Et good luck pour tes fucking partiels.
(et au cas où tu n'aurais pas de partiels dans les jours/semaines/mois à venir, bref, au cas où tu ne serais pas étudiant(e), je te souhaite good luck pour ces dures prochaines soirées que tu vas passer ... devant ta télé ou au ciné ?)




Clemence M.


PS : Non, ma dernière parenthèse n'est en rien du racisme anti-gens-de-la-vie-active.
PS 2 : Je t'ai promis qu'on fêterait les 4 ans du blog. Je t'ai promis que Shakira viendrait te voir ici. Santa is coming ;)