LE RESEAU

jeudi 22 novembre 2012

Politiquement Incorrecte




Les jours se suivent et ne se ressemblent pas.
Chaque matin, tu te réveilles, un peu inquiet (genre), en te demandant ce qui a bien pu se passer là bas, sur la planète Dallas, pendant que toi, tu dormais comme une loutre (j'aime bien cette image).
Oui, ces jours ci, l'actualité est fatigante, mais terriblement inspirante. Elle met Twitter en transe, elle fait transpirer les journalistes d'I-Télé et crier ton Grand-Père devant C Dans L'air.

Et moi, dans tout ça, me diras-tu ? 
Moi, je suis la fille censée t'annoncer aujourd'hui le nom de la gagnante du concours Primark.
Et vois-tu, je me sens un peu mal.
Je me sens mal car j'ai cru comprendre qu'annoncer des résultats était devenue chose difficile.
Une histoire de pain au chocolat à gros bras et de mèche poivre et sel faussement bien rangée, m'a t-on dit ...
Une histoire aussi de Flamby qui, pendant ce temps là, avance pour mieux reculer, bref, pratique le sur-place à grande vitesse.
(oulàlà, deux phrases politiquement incorrectes à la Stéphane Guillon dans le même paragraphe, j'ai envie d'te dire "à quand les lettres anonymes et les menaces de mort ?" quoi)
Soit.

Avec tout ça, on en aurait presque oublié l'événement, que dis-je, L'EVENEMENT  de la semaine : mes 21 ans.
Ouais, 21, comme les 21 doigts de la main, parfaitement. 
21 aussi comme le 21 Décembre, le jour de la fin du Monde, le jour de l'Apocalypse avec un grand A, le jour où l'on va tous (Lara Fabian inclue) se rendre compte qu'on n'est pas si immortels que ça (ou pas).
Permets moi d'y voir une coïncidence.
Ou même, permets moi d'y entrevoir un message subliminal de Dieu qui, se sentant un peu seul là haut sans moi, a trouvé un moyen (un peu limite, je te l'accorde) de me faire venir au Paradis sans que ça paraisse louche, à savoir : réduire à néant l'espèce humaine toute entière.
(les copains, je crois que je commence à devenir complètement barge à force de regarder BFM et d'entendre à longueur de journée "Fillon / Copé / Fillon / Copé / Fillon / Copé / Juppé (oh oh nouveauté) / Fillon / Copé , j'ai cette étrange impression d'assister à un interminable match de ping-pong sans Chinois, si tu savais ma frustration ...)

Bref, tout ça pour te dire une chose :

Dans moins de dix secondes, une fille va gagner 50 € de bon d'achat chez Primark.
Cette fille, peut-être que ce sera toi. Mais peut-être aussi que ce sera pas toi.
Si la seconde option venait à te concerner directement, et même s'il est clair que j'ai parfaitement pu magouiller avec moi même pour fausser les résultats, je te le demande à genoux
aies pitié de mes neurones (il me reste encore 3 ans de Fac,  avoue que ce serait con de me griller le peu de cerveau qu'il me reste maintenant),  ne me menace pas de contester le résultat, ni de déposer un recours, ni même d'appeller la COCOE. Si vraiment tu tiens à appeler quelqu'un, et si ça te fait plaisir, appelle Maître Moyat.
Merci bien. 




Perfecto - Zara

Tee - Mango

Collier - Anne Thomas

Bracelet - Hermès

Montre - Casio

Boyfriend - Bel Air

Slippers - Urban Outfitters



Nous y voilà donc, au fameux résultat.
Après recomptage des voix (je précise, l'UMP m'a rendue parano), j'ai comptabilisé 20 participations valides (petite forme les meufs, va falloir vous bouger pour les prochains concours) (oui je sais, il y a du Philippe Lucas en moi).



La gagnante est donc Fancy Melody, commentaire n°9 :) !
Bravo à toi, je transmets de suite ton mail à l'organisatrice ;)


Je concluerai ainsi : The Yes Needs The No To Win Against The No.
Maintenant, débrouille toi avec ça, moi, je vais me coucher ...


Merci à Clem pour les photos, we miss youuu !




Clemence M.

PS : Ces photos ont été prises à la suite d'un brunch chez Razowski auquel j'ai été conviée par Alix et Alicia, que je tenais à remercier. Tu trouveras sur la page Facebook de Razowski quelques photos du brunch.

PS 2 : Si à plusieurs reprises tu as eu envie, en lisant cet article, de me mettre une gifle, sache que c'était l'effet recherché :) 

mercredi 14 novembre 2012

Si Je Te Dis * Concours Inside *



Si je te dis PRIMARK, tu me réponds "Look Good, Pay Less".
Obviously, chérie.

Si je te dis que la marque ouvrira le 22 Novembre un magasin à Karlsruhe, en Allemagne, ça ne te parle peut-être pas plus que si je me mets à affabuler sur le taux marginal de substitution des biens divisibles.

En revanche, si je te dis que Karlsruhe, c'est aussi proche de la France que Loana du suicide, je te sens déjà carrément plus réceptive.

Maintenant, si je te dis que tu vas pouvoir gagner, là, tout de suite, immediately, 50 € de bon d'achat à dépenser comme tu le sens chez Primark, je sais pas pourquoi, mais j'ai comme l'impression que tu vas avoir envie de chanter du Michel Sardou.

("JE VAIS T'AIMER COMMEUH PERSONNE NE T'A JAMAIS AIME" ... ouais ouais, I can already hear you through the sweet wind in the night  ;) 

Donc, pour participer :

1. Tu me laisses un commentaire
2. Tu n'oublies pas de me donner ton mail (sinon, big problem si toi victory)
3. Tu n'oublies pas que tu peux tenter ta chance jusqu'au 21 Novembre, midi.




Sur ce, wish you Good Night.
& Good Luck.




Clemence M.


PS : Désolée pour la bilingualité ambiante, tu comprends, Primark, marque irlandaise, toussa toussa ...
PS 2 : Sache quand même que Primark sera bientôt présent in France, oui Madame.

mardi 6 novembre 2012

Fifty Shades Of Grey



L'autre jour à la fac, une amie m'a demandé s'il m'arrivait de porter des vêtements de couleurs.
Je lui ai répondu qu'effectivement, il m'arrivait de temps en temps de faire une grosse folie, de me laisser totalement aller dans la fantaisie excessive, bref, de partir en vrille et de porter ... du gris.

Ce jour là donc, je portais du gris, j'avais la crève, mais j'avais la foi.

J'avais la foi, parce que je croyais encore naïvement qu'être blogueuse à mi-temps, c'était parfaitement faisable, sans souci, oh so easy Jean-Marie.
Sauf que voilà, 3 semaines se sont "gentiment" écoulées entre le moment où j'ai pris la décision de faire ce post, et le moment où j'ai enfin trouvé le temps de le faire, c'est à dire ... maintenant.
D'ailleurs, c'est un peu un miracle si je poste aujourd'hui, alors si tu es content, tâche de remercier ma prof de Microéconomie qui a eu la très très bonne idée d'être absente aujourd'hui. Merci Madame. 
(non, ceci n'a aucun lien avec le semi-partiel de Samedi dernier que j'ai très légèrement foiré (comme 90% de la promo, je me dédouane), ceci n'est pas de la corruption

J'avais donc prévu de te faire un article sur le hasard de la vie (ou plutôt de la fin de vie), en évoquant le fait qu'Emmanuelle nous ait quittés la semaine même où sortait Fifty Shades Of Grey (oui, je mets le titre anglais 1. parce que le titre français est trop ridicule, trop "Supplément Mode du Cosmo Novembre 2012" et 2. parce que ce soir, ce sera soit '"Obama", soit "Obamince")
Au passage, je t'aurais fait deux-trois vannes un peu dégueu' qu'on apprend en médecine uniquement.(d'un niveau bien supérieur à la daube que je viens de te sortir)
Aujourd'hui, je ne suis plus malade, je n'ai plus vraiment la foi, et la nouvelle bible des mères de famille frustrées est déjà hasbeen.
Me voilà en total décalage, quel dommage.









Manteau - Mango

Pull - La Redoute

Collier porté en Bracelet - New Look

Montre - Casio

Jean - Salsa

Boots - Zara


Rassure toi, je n'ai aucunement l'intention de te laisser tomber.
La foi, je vais la retrouver ;)

Merci à Valentin pour les photos.



Clemence M.